Ambiance et météo au beau fixe pour la deuxième soirée du festival du Roi Arthur

© NicoM Photographe

12 000 festivaliers, une ambiance et une météo au beau fixe pour la deuxième soirée de concert du Roi Arthur 2018 !

18h. Les UkulelebOboys accueillent les festivaliers dans une ambiance bon enfant. Leur reprise de « Wannabe » des Spice Girls donne le ton ! Le rappeur Hippocampe fou prend la suite : un saxophone, une flute traversière et un piano accompagnent ses textes bourrés d’humour et de provoc’.

20h, sans transition, les reggae-man californiens de Groundation s’approprient la plaine du Mafeu : un reggae teinté de jazz et de funk. Barcella dans sa marinière continue la ballade en toute émotion et poésie avec des chansons aux textes ciselés.

Très attendus,les rappeurs d’IAM font leur entrée sur scène aux alentours de 22h30. Une mise en scène rodée et des écrans géants : de quoi mettre en valeur leurs plus grands tubes. 20 ans après le micro d’argent, le public reste sous l’emprise des marseillais. The Inspector Cluzo, rockeurs-farmeurs, prennent la suite et imposent une toute autre ambiance dans le champ Bréalais : un rock brut, authentique et maitrisé. Une fois n’est pas coutume, la soirée prend fin au rythme de l’électro : Agoria clos avec panache cette deuxième et avant dernière soirée de concerts. En somme, une soirée variée qui a réuni toutes les générations.

Chaque année, le Roi Arthur cherche à améliorer son site et l’accueil des festivaliers. Pour la première année, le terrain du festival a été mis en herbe pour l’occasion –un vrai confort pour le public. Bleu, Rose, Vert, au loin, les arbres de la forêt voisine ont été illuminés aux couleurs de l’affiche pour mettre en valeur le cadre exceptionnel du site. Sur place, des troubadours accueillent les festivaliers depuis le château fort monumental qui orne désormais l’entrée du site. La troupe déambule ensuite parmi les festivaliers perchés sur de hautes échasses. Flânant eux aussi parmi la foule, les « désoiffeurs » proposent à boire aux festivaliers sans même avoir à faire la file aux bars ! Bref, le Roi Arthur soigne l’accueil de ses invités qui le lui rendent bien ! Parmi les éléments incontournables du festival : son village, gratuit, organisé tous les ans dans le centre-ville de Bréal-sous-Montfort. Aujourd’hui, festivaliers, riverains ou simples visiteurs se sont retrouvés nombreux au cœur d’un marché de produits traditionnels, pour les concerts gratuits qui se succèdent sur deux scènes ou autour d’animations diverses (une chasse au trésor, un escape game, un stand photo et des jeux gallo-bretons 2/2 notamment). Les terrasses n’ont pas désempli et le soleil était de la partie tout au long de la journée. En fin d’après-midi, une fanfare a doucement raccompagné les festivaliers vers la pleine du Mafeu. Le village ouvrira à nouveau ses portes demain, dimanche de 10h à 16h.

Demain, une soirée exceptionnelle s’annonce sur le site du Mafeu : Noel Gallagher, ancien d’Oasis et Martin Solveig fêteront à Bréal les 10 ans du festival du Roi Arthur. Pour les retardataires, il reste quelques places en vente (billetterie en ligne et vente sur place -> https://www.festivalduroiarthur.fr/billetterie/)

©NicoM Photographe

Suivez-nous :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire