Hommage à Jacques Higelin


Hommage à Jacques Higelin

S’il y en avait bien un qui avait laissé une absence immense à cette fête-là c’était bien Jacques Higelin, véritable pilier de cette grande fête fraternelle et de communion avec les peuples.

Sur les deux écrans géants des deux cotés de la scène défilèrent pêle-mêle des archives de l’Ina, rappelant la mémoire de l’artiste disparu le 6 avril dernier.

Jacques était un habitué de la fête, ayant chanté 9 fois.  

L’artiste chanteur, interprète, musicien, poète et comédien était aussi un homme qui luttait contre la pauvreté, aux cotés d’associations qui aidaient les plus démunis. Sa formidable présence scénique laisse désormais un vide que personne ne pourra combler.

Les yeux de tous étaient rivés sur les écrans. Et soudain, je me suis souvenue de quelques bribes décousues de phrases d’une chanson d’un autre chanteur disparu, Michel Berger.

« Il manque quelqu’un près de moi. Je me retourne, tout le monde est là. D’où vient ce sentiment bizarre que je suis seul ? Je t’envoie comme un papillon à une étoile. Quelque mots d’amour… »

Oui. Jacques Higelin est désormais cette étoile dans le ciel qui brille pour nous, encore plus fort à l’instar d’un Rachid Taha disparu brutalement il y a quelques jours et, peut-être trop tôt pour lui rendre hommage véritablement à cette occasion-là, prenant les organisateurs de court.

Helena Mora

Corrections : Amandine Lebreton

Suivez-nous :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire