Roi Arthur : une 10ème édition qui s’ouvre sous les meilleurs auspices !

Suprême NTM (photo : MC)

Vendredi 23 août, les portes du Roi Arthur se sont ouvertes pour la 10ème fois. Depuis 10 jours, la billetterie est close. Le festival affiche complet. La météo est au beau fixe. Toutes les conditions sont réunies pour passer un weekend inoubliable !


18h  – Les premiers festivaliers découvrent le site : – 1,5 ha enherbés, – deux scènes de respectivement 400 et 300 m2, – une scénographie de plus en plus soignée avec une mise en lumière des bois environnants et des boules à facettes arborant des crêtes punk.
Le ton est donné. Born Idiot, groupe rennais ouvre le bal suivi du jeune Koba LaD.

Jeremy Frérot (photo : MC)

20h – le thermomètre affiche toujours 28 degrés. Jeremy Frérot et sa guitare enchantent la foule déjà nombreuse devant un majestueux coucher de soleil.

Le reggae de Danakil prend le relais.

Suprême NTM (photo : MC)

Puis le très attendu Suprême NTM fait son entrée. Joey Starr et Kool Shen se lancent à cœur perdu dans ce concert. Un concert d’autant plus inoubliable qu’il fait partie de la tournée d’adieu du groupe. 15 000 festivaliers, toutes générations confondues, reprennent avec eux leurs plus grands tubes : « ma Benz », « Seine-St-Denis Style », en un peu plus d’une heure, 30 ans de carrière défilent.


Minuit – Les britanniques de Jungle prolongent cette belle énergie et invitent le parterre dans une danse capiteuse et électrique.
La soirée se termine gaiement dans les échos retro-électro de Bon entendeur. Leur joie est communicative. « Le temps est bon » entonne le public.
Heureusement Anniversaire et vivement le 2 ème soir !

Suivez-nous :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire