Tous les vents étaient favorables pour le Festival du Chant de Marin !

Beau temps, belle mer… tous les vents étaient favorables pour cette quatorzième édition du Festival du Chant de Marin et c’est toujours un plaisir pour Magmusic de retrouver l’équipe du festival de Paimpol sur le port !

Le Festival de Paimpol, c’est la fête des gréements traditionnels sur le port qui accueille plusieurs centaines de bateaux du temps de la marine en bois, mais c’était aussi l’occasion de retrouver des têtes d’affiches sur la grande scène Stan Hugil avec cette année l’incontournable de la chanson Bernard Lavilliers qui accompagne les français depuis plus de 40 ans et qui était bien présent malgré une rumeur, le baroudeur nous a offert ses plus beaux titres, sans oublier « Mains d’or ». « Je vais chanter pour mon père, communiste et syndicaliste dans les années 1950, qui m’a appris à travailler et à réfléchir. »

La magistrale voix de la volcanique Jeanne Added, l’émotion de Denez Prigent accompagné de son complice Yann Tiersen au piano qui nous a bouleversé avec ses textes en breton et ses mélodies, mélange de sonorités traditionnelles et des breakbeats électroniques.Magmusic était présent le lendemain à l’intronisation de Denez et Yann Tiersen dans la confrérie des Coco de Paimpol sur le bateau le Sant C’hireg.

On passe sur Hyphen Hyphen qui n’a pas souhaité répondre aux interviews mais pas sur Soviet Suprem , groupe de chanson française s’appropriant un style de musique qui serait originaire des pays de l’Union soviétique mêlant influences balkaniques, militaro-punk et rap et qui à fait chavirer le public !

Encore du beau monde avec Gilberto Gil, chanteur, guitariste et auteur-compositeur, il est l’un des personnages les plus incontournables de la scène musicale d’Amérique Latine , le Mystère des Voix Bulgares, Pink Martini ou le collectif musical « Motivés » créé à Toulouse avec Mouss & Hakim de Zebda et ses chants de luttes ouvrières et humanistes ou encore Tri Yann qui ont décidé de raccrocher et d’entamer une dernière tournée à travers la France qui s’achèvera à Nantes en mars 2020.

Mais le festival du Chant de Marin, fort de ses 7 scènes, c’était aussi 160 groupes, 2000 artistes, 200 bateaux traditionnels et 1000 marins… le Festival du Chant de Marin a su aussi montrer que les valeurs qu’il a fait siennes ‐ enracinement et ouverture, solidarité, authenticité et créativité ‐ savent aussi trouver une affirmation concrète. La présence de SOS Méditerranée sur le Festival correspond à l’esprit d’un festival maritime. Le drame humain qui se joue aux portes de l’Europe, ne peut, ne doit laisser personne indifférent. Le Festival entend bien poursuivre dans cette direction.

La fréquentation a, une nouvelle fois, marqué une tendance à la hausse ! Sans connaître tous les chiffres de cette édition anniversaire, on peut penser que le cap des 165 000 festivaliers aura été franchi en 2019.

Photo : Bruno Gilles

Le Festival confirme ainsi sa place de quatrième événement de l’été breton, aux côtés du Festival Interceltique de Lorient , des Vieilles Charrues et du Hellfest en Loire Atlantique…

Le Festival du Chant de Marin se situe bien au croisement des cultures du monde entier, tout en valorisant une identité bretonne bienveillante, généreuse et accueillante. Il participe aux rencontres et échanges entre les peuples et les cultures, entre les générations, entre Paimpolais et visiteurs… Il est bien ce qu’il veut être : un grand festival humaniste mais à taille humaine…

D’ores et déjà, l’équipe organisatrice, au coté de Pierre Morvan vous donnent rendez-vous sur le port de Paimpol pour la prochaine édition : elle aura lieu les 13, 14 et 15 août 2021. Ce sera la quinzième édition…

Suivez-nous :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire