TRUST – BERNIE BONVOISIN : « JE SUIS UN ROMANTIQUE »

Trust est un groupe de hard rock français, créé en 1977 et célèbre au début des années 1980. Son style est affilié au hard rock et au heavy metal traditionnel (selon les chansons). Trust est probablement le seul groupe français à avoir connu un succès international dans ce genre musical. L’icône d’une génération était de retour au Pont du Rock à Malestroit et on vous offre une interview en exlu !

Le groupe s’est formé autour du chanteur Bernard Bonvoisin (alias Bernie) et du guitariste Norbert Krief (alias Nono). Ils en sont les membres fondateurs et irremplaçables, alors que le groupe a plusieurs fois changé de composition. Les Trois autres principaux musiciens sont David Jacob à la basse (depuis 1996) et Yves Brusco (alias Vivi) à la basse et à la guitare et Moho Shemlack à la guitare ; Fred Guillemet jouera également de la basse avec le groupe, surtout lors des tournées.

Leur musique énergique est souvent engagée et rebelle, ce qui leur a valu beaucoup de censure sur les radios et dans quelques villes en France. Après avoir joué dans les clubs parisiens, Trust s’est fait connaître en se produisant en première partie de groupes plus célèbres, notamment AC/DC. Bernard bonvoisin est ami avec le chanteur AC/DC Bon Scott et, avant la mort de celui ci, il traduisit quelques chansons en anglais. Leur premier album « L’élite » est déjà provocateur mélangeant des paroles balancées très rapidement avec quelques phrases à la Molière et une musique hard.

Leur principal succès populaire est leur deuxième album « Répression » en 1980, contenant la chanson Antisocial, qui restera le titre emblème du groupe.

Trust se sépare une première fois en 1985, et Nono devient guitariste de Johnny Hallyday qu’il rencontre grâce à René Morizur, tandis que Bernie produit des albums en solo. Le groupe se reforme en 1988 et sort un album live, Paris by Night, se désagrège à nouveau et se reconstitue de 1996 à 2000, mais sans retrouver le succès des années 1980. Les membres du groupe sont par ailleurs très actifs et mènent d’autres projets en parallèle, à l’exemple de Bernie Bonvoisin qui s’est lancé dans une carrière cinématographique. Il a trois films à son actif : Les Démons de Jésus (1997), Les Grandes bouches (1999) et Blanche (2002). Il a aussi fait une apparition dans La Haine, film de Mathieu Kassovitz de 1995, dans lequel il joue un rôle de policier et dans le film Hiver 54, l’abbé Pierre.

Le groupe se reforme à nouveau en 2006 lors d’un concert au festival des Terre-Neuvas le 8 juillet.

TRUST, cinq lettres qui claquèrent tel un coup de canon salvateur dans une France assoupie.

TRUST qui, à l’instar de son patronyme, a su redonner confiance à un rock français moribond à coups d’injections de riffs puissants et de textes martelés sur l’enclume.

TRUST, sauvages, rebelles dont l’ « Antisocial », plus qu’un hymne, devient le symbole d’une jeunesse qui refuse les magouilles politiques, et se forge dans le béton des cités dortoirs.

TRUST, dont l’immense talent fit trembler l’Europe du Reading au Rockpalast, reste encore à ce jour une référence inégalée pour bien des icônes de la musique d’AC/DC à Iron Maiden en passant par Metallica ou Scorpions, qui n’ont pas oublié la déflagration des « frenchies ».

TRUST, l’icône d’une génération était de retour au Pont du Rock à Malestroit avec un nouvelle album « Dans le même sang » pour réveiller l’adrénaline car rien n’a changé.

Allez, on vous offre une interview en exlu avec Bernie et Ismaila Diop !

Photos : Dan et MC

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire