Christophe, qui était-il vraiment ?

Son amie, artiste comme lui, Clémentine Mazzoni lève le voile sur sa personnalité. L’homme apparaît ainsi derrière l’artiste et elle nous raconte une bien jolie histoire, celle de leur amitié. Elle, la jeune artiste s’ouvrant au monde comme une fleur, dont elle a dit de lui qu’il était un raconteur, a su trouver les mots pour raconter à son tour leur union artistique.


Aline ne viendra pas, Christophe s’est tu. Il nous laisse avec nos maux dans cette période troublée où ses mots bleus sont noircis de ce virus qui terrifie le monde et qui l’a emporté dans sa 74ème année.
Il a appartenu à une époque où l’insouciance et le rêve américain avaient encore un sens.
Il nous avait habitués à sa frêle silhouette élancée, ses cheveux longs, sa moustache et ses lunettes fumées.
Il laissera dans la mémoire de la chanson française des tubes dont on se souvient encore comme « Les marrionettes » ou « señorita ».
Sa collaboration avec Jean-Michel Jarre encore à ses débuts dans leur album « Les paradis perdus » métamorphose le chanteur de charme en un artiste qui compte encore plus dans le ciel musical.
Il est loin son premier Olympia en première partie de Claude François !
Désormais Christophe s’est construit un prénom.
Cela fait d’ailleurs un moment que traîne derrière lui « Un succès fou » comme une traînée lumineuse. C’était un véritable personnage de Marcel Proust ou dandy à la Oscar Wilde, pourtant pendant dix ans c’est bien une autre recherche que celle du temps perdu qui l’a tenu éloigné de son public dans ses paradis artificiels. Mais il en est revenu et sa carrière en pause à redémarré.
Christophe, compositeur auteur interprète garda jusqu’au bout un coeur d’enfant, c’était un artiste visionnaire qui savait s’entourer de jeunes talents.


Clémentine Mazzoni auteur compositeur interprète a malgré la peine et la douleur accepté le lendemain de sa disparition de me parler de lui avec beaucoup d’émotion.
Lorsque je lui demandai ce qu’il représentait pour elle elle me répondit tout simplement : « mon ami ».
C’est l’histoire de cette amitié entre une icône et une jeune artiste de talent compositeur auteur et interprète comme lui que je vous livre ici.


De cette amitié sont nés 40 textes inédits écrits à deux, une très belle complicité artistique et une collaboration sur son dernier album « Les vestiges du chaos ».
Désormais Clémentine va continuer sa route emmenant dans ses bagages le plus précieux des conseils de son ami : apprendre à Écouter.
Un autre Christophe va rejoindre cette route musicale bientôt pour un duo, l’acteur Christophe Lambert.
Une chose est sûre cependant Clémentine a la force et le talent pour avoir aussi un succès fou.

Hélèna Mora

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire