L’annulation de la foire de Marseille : une décision catastrophique !

Depuis des mois, les organisateurs de la foire de Marseille étaient en pleine ébullition pour offrir au public une foire divinement rock et pour cela ils avaient choisi Indochine comme parrain de leur événement.

Mais hier après que le préfet des Bouches-du-Rhone ait confirmé que sous des conditions sanitaires drastiques l’événement aurait bien lieu, le gouvernement en a décidé autrement en interdisant purement et simplement que la foire puisse ouvrir ses portes du 26 septembre au 5 octobre comme c’était prévu depuis de longs mois. Cela démontre déjà combien l’état fait peu de cas les 800 exposants qui comptaient sur cette foire pour se renflouer face à cette crise où personne n’arrive à voir le bout du tunnel.
Je ne conteste pas ici la décision de l’ État qui, face à la situation actuelle de propagation de la Covid-19 dans cette région très infectée, a préféré annuler l’ événement plutôt que de mettre des vies en danger.
Ce que je déplore c’ est que l’ Etat ait laissé confirmer un tel événement alors qu’il savait que l’issue en était incertaine.
A présent, outre le travail d’ une année entière fichue, les organisateurs ont eut la classe suprême de dire dans un communiqué de presse  » Chanot parc Expo prend part de la nécessaire solidarité locale et nationale ».
Pour cela, je leur tire mon chapeau.


La perte financière est énorme pour les organisateurs mais aussi les exposants et plus que la perte financière, ce fut un véritable coup de massue pour tous qui malheureusement démontre combien est fragile face à cette pandémie le milieu de l’événementiel du commerce et l’artisanat.
A la foire de Marseille se retrouvent des artistes, artisans et exposants venus du monde entier et comme me l’ a confié Stéphane Journiat, commissaire de la foire,  lors de notre interview :  La foire de Marseille est une tradition amicale et familiale depuis des lustres, un véritable art de vivre qui se perpétue de génération en génération.
Quant à Indochine, après avoir annoncé il y a quelques semaines leur présence avec une vidéo où Nicola Sirkis déclarait être le parrain de cette édition rock  désormais ils ont publier sur leurs réseaux sociaux un communiqué exprimant leurs regrets que l événement ne puisse se faire et leur soutien aux organisateurs.

Les organisateurs ont demandé une aide à l’Etat par le biais des régions.  Souhaitons ardemment que ce ne soit pas seulement une bouteille à la mer qui va se fracasser contre les calanques de leurs incompétences gouvernementales.


Helena Mora