Jean-Baptiste Guégan : dans le spectre de Johnny

Celui que l’on surnomme « Johnny junior », Jean-Baptiste Guégan, est confiné, à l’instar de nombreux artistes, dans une société où la culture est jugée « non essentielle ». Confiné, mais pas musicalement.

Récemment, un portrait lui a été consacré sur TMC, en deuxième partie de soirée. On y apprend notamment qu’à l’âge de 9 ans, ce Breton pure souche, au caractère bien trempé et au charisme indéniable, a assisté pour la première fois à un concert de celui qui deviendra son idole, Johnny Hallyday.

Dès lors, fan et idole seront indissociables, comme habités par la même passion et le même talent. Les mêmes écorchures aussi. L’idole poursuit sa carrière tandis qu’en secret, le fan rêve de lui ressembler et de toucher les étoiles à son tour. Il apprend de celui que l’on surnomme « L’idole des jeunes ».

En 2000, Jean-Baptiste est repéré dans un bar Breton. Sa voix semblable à celle de Johnny ne laisse pas indifférent. Il devient alors Johnny Junior, et s’illustre sur de nombreuses scènes locales et régionales.

Quand, en décembre 2017, Johnny Hallyday éteint le feu et passe de l’autre côté de la flamme qu’était sa vie, Jean-Baptiste se voit proposer un spectacle hommage à son idole, Jean-Baptiste Guégan : la voie de Johhny, et devient ainsi officiellement le sosie vocale de l’immense star du rock.

En parallèle de sa tournée triomphale en France et en Belgique, le chanteur Breton participe à la 13ème saison de l’émission La France à un incroyable talent, bluffant littéralement le jury subjugué, et la remporte. Il rencontre alors Michel Mallory, parolier et ami de Johnny, qui lui propose d’interpréter cinq chansons inédites qu’il avait écrites pour celui-ci.

Son album intitulé Puisque c’est écrit paraît en août 2019. Enregistré à Nashville, celui-ci remporte un France succès. S’ensuit une tournée des zéniths.

En juin 2020, sort le single Tu es toujours là, écrit et composé par Slimane. Il est extrait du deuxième album intitulé Rester le même sorti le 18 septembre 2020. Sans abandonner sa voix naturellement semblable à celle de Johnny, cet album se veut néanmoins plus rock et plus intime, le marquant de l’ADN musical de Jean-Baptiste.

Assurément, le chemin de Jean-Baptiste était écrit. Et sa voix fait résonner celle de Johnny, au point que les deux voix se confondent, dans cette époque sombre où le rockeur ressuscité à travers les cordes vocales de Jean-Baptiste emplit agréablement nos oreilles et nos cœurs…

Amandine LEBRETON