Nicola Sirkis tiercé gagnant : un gigantesque fuck à Trump, Asia Argento en guest et une censure de TMC

Nicola Sirkis tiercé gagnant : un gigantesque fuck à Trump, Asia Argento en guest et une censure de TMC

Nicola Sirkis n’en est pas à sa première censure. Le leader d’Indochine qui, depuis toujours affirme avec force ses opinions, n’en est pas à sa première censure.

Son clip collège boy a été censuré par le CSA pour sa violence. Mais n’est-il pas plus violent de laisser le harcèlement scolaire se répandre comme une peste noire ?

Cet été, c’est le très beau clip station 13 qui, par la même raison, ne franchissait pas les postes de télé. Et puis hier soir, alors que le concert était retransmis en direct à la télévision en intégralité pour la première fois, une gigantesque tache noire vint assombrir la joie des téléspectateurs. 3 chansons furent coupées de la transmission, y compris Trump le monde, et ce gigantesque doigt d’honneur au président américain.

Une salle entière, de la fosse aux gradins, qui levait les deux bras bien haut en faisant un doigt d’honneur lorsque Nicola, avec un charisme à vous couper le souffle, criait :

« Mesdames et messieurs, veuillez accueillir Donald Trump ! »

À la transmission télé, on ne put alors voir que Nicola, les deux bras levés, faisant un doigt d’honneur quelques secondes. Mais dans la salle, l’euphorie était à son comble.

Quelques chansons avant, alors que Asia apparaissait collée comme une limace dans la soucoupe du 13 et sur les écrans derrière les musiciens, Nicola qui s’était levé (oui, il a pour habitude de se coucher sur scène et de tendre ses bras vers Asia au-dessus de lui en images projetées), lança :

« Alors Asia ? Le combat continue ? »

Et, à la surprise générale, la belle Italienne, sensuellement vêtue d’une robe de dentelle noire fendue, le rejoignait sur scène pour un duo sulfureux et torride, à l’image du clip paru seulement en dvd dans la box sortie le 16 novembre dernier (Magmusic consacrera un article spécial sur les deux nouveaux clips d’Indochine très bientôt).

Après l’affaire Jimmy Bennett qui pèse sur Asia Argento, prendre la défense publiquement de la belle Italienne n’est certes pas si aisé, mais Nicola, fidèle à son amie, a la force et le courage de braver toutes les tempêtes.

Victime du producteur Harvey Weinstein, Asia était devenue le fer de lance du mouvement me too. Courageuse, elle avait au dernier festival de Cannes apostrophé l’un des hommes les plus puissants du cinéma, Hhervey Weinstein en le démasquant devant toute la profession du cinéma lors de la remise des prix qui clôturait le festival.

Nicola, il y a quelques jours dans l’émission quotidien, avait prit une fois de plus sa défense, louant son courage. Et hier soir, c’est devant plus de 14 milles personnes et la France entière qu’il réitérait sa confiance et son amitié envers elle.

Trump et Asia. L’aventurier n’a vraiment peur de rien. Il sait que derrière lui, tout son public le suit aveuglément.

Un public multigénérationnel heureux, sautant, hurlant, dansant. J’ai vu le bonheur dans les yeux de chacun tout au long du concert. Un bonheur palpable, des visages portant le sigle du 13 tour, des ballons agités dans tous les sens, une joie indéfinissable, de l’émotion à outrance.

Hier, à l’accor hôtel arena, une immense vague d’une intensité jamais vue nous avait tous submergés.

Résultat des audiences télé d’hier soir posté ce matin sur l’instagram de l’assistante de Nicola : 5,4 pour cent en concurrence un match de foot pour TF1.

Devant la censure de TMC, le site Indochine officiel a posté les chansons censurées du replay sur la chaîne qui, lui, n’est pas censuré.

Helena Mora

Corrections : Amandine Lebreton

Photos : Journal Indochine / Mao Pinky Boy

Suivez-nous :
A propos de MC 110 Articles
https://wpformation.com/wordpress-seo-yoast-guide/ https://wpformation.com/article-wordpress/ https://wpformation.com/pages-wordpress-guide/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire