Pierre Terrasson, le routard du rock

Il a côtoyé les étoiles, les futures, celles qui allaient au fil des ans devenir des stars du rock.
Avec elles il voyage au Pérou pour Indochine, à Athènes  pour Téléphone, à Tél Aviv  pour les Stranglers, à  Los Angeles pour

les Red Hot Chili Peppers , à Prague  pour Jean  Louis  Aubert et à Londres pour la Batcave. Il a photographié toute la scène rock nationale et internationale de Nina Hagen à The Cure en passant par Depeche  Mode, serge Gainsbourg, The Clash, Queen, Vanessa Paradis, Joe Jackson, Nina Hagen, Jean Louis Aubert, Annie Lennox, Mick Jagger, Lou Reed, etc …

Il a fait rêver toute une génération qui accrochait aux murs de leurs chambres ses photos parues dans les magazines.
De nos jours il promène sur ce monde du show-biz un regard désenchanté.

Il faut dire que tout le Rock français et international, et même le Hip Hop et le Raï, sont passés devant sa caméra, parfois photographe exclusif d’un artiste comme pour Vanessa Paradis à son époque Lolita, ou Patrick Bruel qui découvrait alors stupéfait la Bruelmania. Pierre a hérité de son père metteur en scène d’opéra le goût de la mise en scène, du jeux des lumières, de son passage par l’école des Beaux-Arts il a gardé ce sens de l’esthétique et de déceler la beauté cachée sur un visage, il a volé les plus beaux instants pour les emprisonner dans une pellicule à jamais.
Un grand photographe c’est aussi un artiste, il sait capter à travers son objectif les âmes et les rendre immortelles figées sur une photo, les transformer en icônes.


C’est à son Atelier à Aubervilliers parmi toutes ses photos et objets qui ne suffisent pas à résumer toute une vie au service de la musique que Pierre m’a reçu.

A travers notre conversation j’ai découvert un homme passionné par son métier, un homme qui n’a plus aucune illusion sur ce milieu de strass et de paillettes, un homme qui a en photos raconté l’histoire du Rock, et pas que du Rock, en livres et expo photos.

L’interview ici

La prochaine Expo sera dans quelques jours à Paris, le 23 mai. Le vernissage étant à 18 h 30 chez
Dupon Phidap
74 rue Joseph de Maistre
75018 Paris

A cette occasion il se joint à 7 autres grands photographes pour raconter en images la musique.

Helena Mora

Photos : Pierre Terrasson

Suivez-nous :
A propos de MC 115 Articles
https://wpformation.com/wordpress-seo-yoast-guide/ https://wpformation.com/article-wordpress/ https://wpformation.com/pages-wordpress-guide/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire