São Paulo tête d’affiche du festival Les Escales !

Les Escales est un festival de musique world, pop, rock, electro se déroulant du 26 au 28 Juillet sur le port de Saint-Nazaire. Pour l’édition 2019, ils intéressent plus particulièrement à la scène musicale de São Paulo (Brésil)

C’ est un festival urbain situé en centre ville, sur l’Île du Petit Maroc – port de St-Nazaire Un festival qui se déroule au coeur de l’été, sur la côte Atlantique et qui propose une programmation éclectique tournée vers les musiques actuelles : pop, rock, soul, electro, world…, entre têtes d’affiches, artistes nouvelle scène et découvertes musicales.Chaque année, le festival propose un focus sur une ville : Pour l’édition 2019, ils s’intéressent plus particulièrement à la scène musicale de São Paulo (Brésil) afin de proposer au public un panel de musiciens issus de la ville invitée, encore inconnus du grand public. Le festival programme ces artistes qui semblent incarner à la fois l’émergence et la singularité musicale de São Paulo. Et pour la majorité d’entre-eux, ils se produiront pour la première fois en France ou en Europe.

Pour cette 28ème édition , les festivaliers pourront applaudir THE AVENER, CHARLOTTE GAINSBOURG, ORELSAN, Bernard LAVILLIERS, FRANZ FERDINAND, LOMEPAL, JEANNE ADDED, MANU DIBANGO …

Après une formation classique, c’est à l’âge de 15 ans que The Avener découvre l’électro. Il se retrouve dès l’année suivante derrière les platines de quelques clubs pour lesquels il crée plusieurs morceaux en tant que ghost producer.The Avener sort sont premier album The Wandering of the Avener en 2015. Un album aux inspirations très variées puisqu’on y retrouve notamment, entre remixes, samples et featurings : Kadebostany, John Lee Hooker, Adam Cohen ou encore Sixto Rodriguez.Ce 1er album peut être considéré comme une revanche sur le purisme techno-house, mais aussi comme un affranchissement vis-à-vis de l’héritage French Touch, dans la mesure où il s’obstine à suivre ses propres règles en prenant soin de se détacher des tendances.Il est actuellement en préparation d’un nouvel album qui sortira dans le courant de l’année 2019. Un premier single sera édité le 24 mai prochain.The Avener clôturera la soirée du vendredi 26 juillet avec un big dancefloor sur un format DJ Set !FRANCEELECTRONIQUE / DANCE MUSICVENDREDI 26 JUILLET – 1h15SCENE DU PORT

MANU DIBANGO Après une carrière bien chargée, plus d’une trentaine d’albums, plusieurs musiques de films et documentaires comme la BO du film d’animation « Kirikou et les bêtes sauvages », des années de tournées et de nombreuses consécrations remportées, dont une Victoire de la Musique en 1993 et une nomination aux Oscars pour le meilleur album de l’année en 1973. Manu Dibango revient aux Escales pour la 4e fois.Et même à plus de 75 ans, avec 60 ans de carrière derrière lui, il ne compte pas raccrocher son sax shaker d’aussi tôt et vous attend de pied ferme le vendredi 26 juillet 2019 pour fêter ça comme il se doit !

S’il était encore besoin de vous présenter OrelSan…Fin 2017, il revient avec le single « Basique », annonçant la sortie de son troisième album « La fête est finie » contenant plusieurs featurings, notamment avec Nekfeu, Maître Gims, Dizzee Rascal ou encore Stromae.C’est l’album de tous les records. Il est certifié quadruple disque de platine seulement 3 mois après sa sortie et gratifie l’artiste de trois Victoires de la Musique dont celui du meilleur album et du meilleur interprète masculin de l’année 2018.Alors que l’album vient à peine de souffler sa première bougie, OrelSan édite dans la foulée onze nouveaux titres qu’il décrit comme un épilogue à « La Fête est finie ». Après une phénoménale tournée en 2018, OrelSan repart finalement sur les routes pour retrouver son public une dernière fois et boucler le dernier chapitre de cette incroyable aventure !

Bernard Lavilliers, avec ses talents de conteur et ses positions altermondialistes, n’a pas fini de faire « raisonner » la chanson française. C’est l’un des auteurs les plus prolifiques de la scène française, dont les références incluent aussi bien Juliette Gréco que Léo Ferré, Jimmy Cliff, Guillaume Apollinaire, Louis Aragon, Blaise Cendrars ou Cesaria Evora.À l’automne 2010, Causes Perdues et Musiques Tropicales retrouve la veine latino-américaine chère au chanteur-baroudeur. Pour cet opus, Bernard Lavilliers s’est entouré de Bonga, présent sur le duo « Angola », l’arrangeur Fred Pallem, le guitariste Sébastien Martel, le multi instrumentiste David Donatien et de l’ensemble Spanish Harlem Orchestra.L’album suivant, Baron Samedi, est réalisé avec Romain Humeau, du groupe Eiffel.Un an après, l’album Acoustique revisite quarante années de chansons dans une formule dépouillée, avec quelques duos dont ceux avec Catherine Ringer sur « Idées noires », Jean-Louis Aubert sur « On the Road Again », Oxmo Puccino sur« Barbares » et Faada Freddy pour « Melody Tempo Harmony »

CHARLOTTE GAINSBOURG Chanteuse à 12 ans aux côtés d’un père charismatique, actrice bien aimée des Français à l’âge adulte, musicienne accomplie (pianiste) et icône de la mode pour Yves Saint-Laurent entre autres, Charlotte Gainsbourg renoue enfin avec la musique en 2006 avec l’album « 5 : 55 » réalisé par Air, et en 2009 avec IRM produit par Beck.Accompagnée du producteur de musique électronique Sebastian (Edbanger), de Guy-Manuel de Homem-Christo des Daft Punk ou encore Paul Mc Cartney, Charlotte Gainsbourg signe avec « Rest » un 4e album, puissant et bouleversant. Probablement sa plus belle oeuvre à ce jour.Cet album la consacre à juste titre Artiste Féminine de l’année aux Victoires de la Musique 2018

Trois ans après son 1er album solo, le bien nommé Be Sensational, Jeanne Added est de retour pour distribuer les émotions avec son second album Radiate.Un disque largement plus electro et lumineux, unanimement salué par la critique où sa voix magnétique rencontre les productions « lettrées » du duo franco-écossais Maestro.« Mutate », premier titre de l’album, est une flèche qui perce le cœur. Magistrale, la voix de Jeanne Added puise ici dans des nuances ondulatoires qui explorent avec une émotion épidermique et contagieuse, les vertiges et les promesses de la vie.Jeanne reçoit deux victoires de la musique pour son album Radiate, victoire de l’artiste féminine 2019 et victoire du meilleur album 2019 ! Rien que ça !

Après quinze ans de carrière et leur hymne international « Take me out », Franz Ferdinand expérimente de nouvelles orientations musicales sur son cinquième album « Always Ascending ».Le groupe écossais qui cherchait à se réinventer se retrouve finalement sur le dancefloor en excellente compagnie : celle du producteur français Philippe Zdar, la moitié du groupe Cassius et par ailleurs producteur de Phoenix et des Beastie Boys, excusez du peu !Cette petite révolution sous la boule à facettes est une véritable réussite. «Always Ascending» élargit définitivement la palette musicale des Franz Ferdinand, de façon aussi exubérante qu’euphorique, créant un son que le chanteur Alex Kapranos décrit comme « à la fois futuriste et naturel ». En clair, ce concert aux Escales promet de groover terriblement !

Photos : Les Escales / CLACK – David Gallard / COLLIER SHORR / Julien Mignot / DavidEdwards / ©L_Vincent

Suivez-nous :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire