Indochine ils s’en vont même le ciel pleure !

Indochine ils s’en vont même le ciel pleure !


Ça y est c’est fini ce soir à Amneville ! Nicola Sirkis et sa bande ont bouclé la tournée triomphale du 13 tour après deux prix ces jours ci pour récompenser l’ensemble de la tournée, un sur W9 l’autre l’étoile du journal « Le Parisien ». Les fans les plus assidus ont attendu sous une pluie battante devant les portes du Galaxie toute la journée mais l’eau était aussi dans les yeux à la fin du concert !  Pour la planète fan d’Indo c’est un coup dur car pour l’instant Nicola Sirkis n’annonce une tournée que dans deux ans pour les 40 ans du groupe, et même si le leader a lâché à maintes reprises pendant les derniers concerts en fin de concert un « A l’année prochaine » rien n’a été officialisé et les fans retiennent leur souffle tout en priant tous les saints et tous les diables pour que les boys, c’est ainsi que les fans les nomment, remontent le plus vite possible sur scène. Le dernier concert fut un concert placé sous le signe d’une émotion intense des deux côtés, soit du côté du groupe ou de celui de leurs fans, les gorges étaient nouées parfois Nicola avait la gorge serrée même lorsqu’il essayait de blaguer un peu en disant : « En cette nuit un peu spéciale de la 13ème lune de ce 13eme tour ,demain je marche sur l’eau ! »

On sentait bien que son public avait le cœur aussi lourd que lui, le comble de l émotion fut quand à moi de voir Boris Jardel le guitariste du groupe tout à coup éclater en sanglots sur scène comme un enfant perdu en cachant ses larmes dans ses mains quelques instants, quand à Nicola on voyait aussi sur son visage tout au long du concert toute son émotion qui ne cessait de le trahir, des tremblement dans la voix, des yeux mouillés qui n’étaient pas seulement dû à la sueur car il dépense une énergie folle sur scène dansant et sautant dans tous les sens comme le gamin qu’il n a jamais cessé d’être et qu’il restera certainement éternellement ! 

Malgré les rires, les chants, les sourires sur les visages, on sentait que régnait ce soir là comme un sentiment de perte d’un être cher, d’abandon de fin d’histoire de douleureux départ. On sentait déjà poindre l’absence, le manque total à cette véritable addiction qu’est Indochine pour son public, comme une véritable drogue mais bénéfique car on n’imagine pas à quel point ce groupe exerce sur certains de leurs fans un effet que je qualifierai de thérapeutique. Nicola quant à lui ne cessait d’exprimer sa tristesse et son angoisse de quitter son public :  « Merci encore une dernière fois Amneville ! N’oubliez pas ce que vous avez vu ce soir on ne vous oublie pas non plus ! » Déclara t’il sur la chanson Karma Girl. «La galaxie va atterrir ! On reviens chez nous ou on s’échappe une dernière fois ? » Demanda t-il à son public avant de déclarer un peu brutalement que la fameuse soucoupe au plafond qui fut l’immense attraction de la tournée allait disparaître pour toujours, et ne cessa de rappeler que c’était bien là le dernier concert !   « Nous ne sommes pas pressé de partir ! » lança t-il en rajoutant une chanson à la set liste.

Lorsque vint l’heure du titre Gloria qu’il interprète avec la superbe Asia Argento, il se retourna vers les écrans où défilaient les images ultra sensuelles du clip où il chante avec la belle italienne et au lieu de dire comme à l ‘accoutumé «Alors Asia le combat n’est pas fini ! » il s’est retourné vers les écrans et d une voix mélancolique il murmura : « Ciao ciao Asia à un de ces jours, à bientôt va savoir !! »

Avant la fin du show Nicola demanda à toute l’équipe technique du catering, aux techniciens de monter sur scène : – « Je voudrais faire monter sur scène toute l’équipe technique qui a travaillé avec nous depuis deux ans, le chauffeur de bus, la sécurité, le catering, les sons et lumières, les techniciens, sans eux on aurait rien pu faire, c’était une tournée exemplaire qui restera gravée dans l’histoire de la France. » Puis montrant du doigt la console il s’exclama : «L’ingénieur du son et des lumières, eux aussi merci pour eux, merci ! » dit il avec son franc-parler habituel ! Bel hommage jamais rendu avec un tel éclat de sincérité à ceux qui travaillent dans l’ombre c’est cela aussi Nicola Sirkis : le respect d’autrui qui que ce soit ! Étant à la barrière juste devant la scène je pu échanger quelques mots avec un garçon de la sécurité : – « Le public d’Indochine est pour nous le public le plus redoutable de France car ils ont un tel amour pour leur idole qu’il peut se passer n’importe quoi ! » me confia -t il 
– En ce qui me concerne j’ai vu tant de fois Nicola fendre la foule et se mêler à son public, un public transpirant d’un véritable amour pour lui que je trouve les propos de ce garçon là quelque peu exagérés et même déplacés ! –

Un public qui à la fin du concert se trouva soudain complètement désemparé, surtout le groupe des campeurs habitué pour la plupart d’entre eux à vivre ensemble une année durant, à tout partager par tous les temps sous une tente de fortune aux portes de tous les Zénith et autres grandes salles de France. – L’image de cette fin de concert était presque violente, certains étaient en larmes dans les bras des autres, même ceux qui habituellement avaient l’air des plus imperturbables et durs ! – Je me suis rappelée soudain d une chanson phare de Starmania « Les uns contre les autres » !   – D’autres faisaient les derniers selfies ou posaient en groupe devant le photo call d’Indochine installé à la sortie comme pour graver un dernier moment de bonheur à tout jamais dans leurs smartphones.  – A ce concert le groupe n’avait préparé aucune surprise mais l’avancée c’était coiffée de bonnets de Père Noël pour bien marquer l’approche de Noël ou une façon peut être aussi d’offrir leur présence en cadeau au groupe !  – Le lendemain à la porte de leur hôtel à Metz, il y avait déjà une jolie flopée de fans venus leurs dire un dernier au revoir, toujours les mêmes bravant à nouveau la pluie, une flopée qui au fil des heures (4 en tout) grossissait grossissait jusqu’à une centaine de personnes cachées sous des parapluies ou des bonnets. – Le ciel pleurait le départ du plus grand groupe de rock français c’est certain ! – Enfin le garde du corps de Nicola le très apprécié Casimir dit Caz lança aux fans agglutinés devant l’hôtel avec un certain humour : – « Mettez vous d ‘un seul côté comme d’habitude Nicola va venir à votre rencontre !»  – « Deux autographes par personne, ne lui demandez pas un autographe pour votre mère, votre grand mère, votre sœur, votre oncle, le mécanicien etc… »  –

Quelques instants après Nicola était parmi ses fans se prêtant volontiers avec une infinie patience aux selfies, autographes etc… Il a même signé une guitare ! – Les autres membres du groupe se prêtaient aussi au jeu !  – Ce qui fut le plus drôle, ce fut la tête du responsable de l’hôtel complètement décomposé lorsque Nicola fit entrer tout le monde dans le hall car il pleuvait ! – Une heure avant, avec une amabilité de gardien de prison, le responsable de l’hôtel avait empêché les fans d’être sur le parvis de l’hôtel voulant les repousser jusqu à l’herbe en face, tandis que la police mettait des PV aux voitures de fans stationnées aux alentours et même envoyait la fourrière. Ce qui ne faisait pas décamper les fans pour autant attendant leur idole de pied ferme ! – Que dire du respect immense de Nicola Sirkis pour son public à part que aujourd’hui à l’hôtel il clôturait dans l’amour et le partage sa tournée triomphale. – Quel artiste épuisé par 5 mois de tournée non stop avant de repartir va signer des autographes et faire des selfies avec plus de cent fans ? – Crayon à la main ou à la bouche, il demandait gentillement à chacun : – « Je signe ou tu veux quoi ? » Tout en écoutant attentivement ce que chacun avait à lui dire quand la personne pouvait parlé car les mots parfois s’étranglaient dans la gorge  Ils avaient tous envie de le prendre et le serré dans leurs bras pour l empêcher de partir et le garder encore un peu  Je pensa à ce même instant aux derniers mots de la dernière favorite de louis XV Madame du Barry au moment de monter à l échafaud  -De grâce encore un instant Monsieur le bourreau  Comme si ce départ de 2 ans des scènes pour Indochine tombait comme un couperet de guillotine pour leurs fans mais aussi pour eux   – Si Indochine outre leur talent leur musique addictive a autant de succès depuis si longtemps c’est justement et très certainement à cause de cette attitude de respect et d amour cette « love story » comme l’a titrée ce matin la le Républicain Lorrain, une love story que Nicola entretien avec ses fans depuis le début de sa carrière  – Des fans qui le lui rendent bien et qui au moment où le groupe sortait de l’hôtel pour s’engouffrer dans leur van ce sont mis à chanter le refrain de La Vie et Belle, oubliant dans l’émotion les paroles maintes et maintes fois chantées dans tous les concerts de cette magistrale tournée ! – Nicola très ému avait mis les mains sur les oreilles certainement pour ne pas entendre ce qui semblait le déchirer de l intérieur et ressemblait à un adieu de la part de son cher public.  – Sa deuxième famille en quelque sorte ! – « Merci merci beaucoup ! »  – Balbutia t-il d une voix étranglée avant de disparaître dans le van ! 


– Quelle jolie leçon d’humilité et d’amour qui dure depuis presque 40 ans nous a t-il donné là ! – Il peut être fier du parcours poursuivi malgré toutes les embûches et les médisances semées ici et là pour entraver sa carrière, fier d’être aimé au point de devenir un véritable manque, un vide abyssale dans la vie de ses fans, un vide que rien ne saurait combler ! – Qu’il se rassure, personne n’oubliera ce qu’ils ont vécu et vu, il peux partir tranquille avec la promesse de mieux revenir, il est gravé dans leur cœur au feu de la passion qu’ils nourrissent pour eux depuis presque 40 ans, un feu qui n’est pas près de s’étreindre et éuclabousse le ciel musical français avec insolence comme un bouquet final de feu d artifice !


Helena Mora 

Photos et vidéos Mao pinky boy

Correction Véronique Lemaitre

Suivez-nous :
A propos de MC 110 Articles
https://wpformation.com/wordpress-seo-yoast-guide/ https://wpformation.com/article-wordpress/ https://wpformation.com/pages-wordpress-guide/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire