Baisers Volés Un nouveau festival sur Saint Malo

BAISERS VOLÉS Un nouveau festival sur Saint Malo

La Nouvelle Vague, Öctöpus et Allo Floride sont très heureux de s’associer et de présenter leur nouveau rendez-vous : Baisers Volés. Un nouveau festival vient souffler sur Saint-Malo tel une bise de fin d’été. Baisers Volés met la nouvelle scène hexagonale à l’honneur à la Nouvelle Vague de Saint-Malo les 28 & 29 septembre. Les premiers noms de cette édition : Eddy de Pretto, Jeanne Added, Bagarre, Clara Luciani… Un casting de choix pour un nouveau temps fort de la Côte d’Emeraude. 20H | TÉNÉRÉ Électro / Paris

Ténéré est un producteur français avec un gout prononcé pour les motos et la musique baroque. Il grandit dans une famille de musiciens classiques et JS Bach berce ses jeunes années jusqu’à ce qu’il découvre le rap français, le trip hop, l’electronica et enfin James Blake dont les premiers travaux lui font l’effet d’une révélation. Après une série de EPs chez No Format au sein du duo Vendredi, Pierre-Elie décide de se lancer en solo. C’est tout naturellement que son cocktail de beatmaking raffiné et d’harmonies sophistiquées va trouver sa place sur le label parisien Nowadays Records qui sort son premier EP « Lux in Tenebris » à l’automne 2017.

Crayon voit le jour en 2011 dans la chambre d’un jeune illustrateur parisien. Animé par l’envie de produire sa propre musique, comme les artistes qui l’ont influencé, c’est en s’appuyant sur une imagination abondante qu’il développe très rapidement sa propre esthétique. À la manière de son passé de dessinateur, Crayon retranscrit des images mentales à travers une musique suave, céleste et mélancolique au service d’un projet en constante évolution.

SHELMI Les baby boomers ont eu les Trente Glorieuses. Nous avons les doutes. La planète est en sursis, les conflits imminents, le racisme rampant, le travail précaire. Le désenchantement de la jeunesse hésite entre la mélancolie et la révolte. C’est ce Mal du Siècle à l’ère digitale que Shelmi se propose de raconter. Trouvant refuge dans l’autodérision et la nonchalance, leurs chansons sont des bras d’honneur souriants qui questionnent les rapports humains. Dans ce premier album, on retrouvera autant le sens de la mélodie des pointures du label OVO (Drake, Majid Jordan) que l’effronterie pop d’un Daniel Balavoine.


EDDY DE PRETTO

Débarqué de Créteil, Eddy de Pretto fait une percée fulgurante dans la chanson française. A moins que ce ne soit dans le rap. Peu importe : le jeune chanteur casse les codes sans pudeur, envoie valser les clichés. De la fraicheur mais point de candeur : plutôt un assortiment de punchlines bien senties pour une secousse phénoménale et qui fait un bien fou !

BAGARRE Rassemblez dans la même pièce cinq membres touche-à-tout qui composent, chantent, et dansent indifféremment, un style inclassable, une fièvre à toute épreuve et un anarchisme musical assumé. Le résultat s’appelle Bagarre et donne une terrible envie de chahuter et sautiller jusqu’à l’épuisement.

SILLY BOY BLUE

Derrière Silly Boy Blue, il y a une fascination pour les icônes glam rock et la noirceur new wave des années 80. Il y a, évidemment, un hommage aux débuts de David Bowie, à ses errances pré-Ziggy Stardust, au personnage masculin/féminin qu’il commençait à devenir. Derrière Silly Boy Blue, il y a un songwriting personnel, affirmé, parfois même urgent, qui aborde avec justesse l’ère post-adolescente, ses tourments et ses désirs. Après plusieurs dates en 2017, à Pitchfork Avant Garde, aux Bars en Trans, ou encore pour Les Inrocks Festival, Silly Boy Blue poursuit sa mue, désormais prête à s’affirmer sous les yeux du public. Son premier EP sortira le 26 Octobre en digital et le 16 Novembre en vinyle.


SABRINA BELLAOUEL d’origine algérienne, Sabrina Bellaouel fait de la musique hybride onirique expérimentale. Portée par sa voix, son univers nous transporte loin des lumières et de l’agitation de la société. Depuis 2013, elle collabore avec de nombreux artistes comme le live band jazz hip-hop The Hop, ou encore le producteur parisien Jimmy Whoo. ‘Cheikh’ – son premier EP sorti en 2016 a été réalisé dans l’intimité de son appartement parisien. Il donne naissance à un monde qu’elle embrasse naïvement, perpétuellement en quête d’amour. Avec son nouvel EP intitulé ‘Illusions’, elle revisite les codes du r’n’b dans un espace minimaliste ou le sentiment du réel se fond peu à peu dans l’incertitude.

CLARA LUCIANI Peut-être l’avez vous découverte en ouverture du concert de Benjamin Biolay à la Nouvelle Vague, en janvier 2017 ? Du micro du groupe La Femme en premières parties prestigieuses, Clara Luciani trace son sillon dans cette nouvelle scène française qui ne demande qu’à éclore, à l’instar de Juliette Armanet ou Fishbach. C’est le cœur brisé qu’elle écrit et compose son premier album. Un mal pour un bien tant le résultat est lumineux et lui ouvre les portes du succès, et probablement une carrière de grande dame de la chanson française.

JEANNE ADDED Trois ans après son premier album « Be Sensational » qu’elle était venue défendre sur la scène de la Nouvelle Vague, Jeanne Added est de retour avec « Mutate » prévu pour septembre et produit par le tandem Maestro. Perfectionniste autant que magnétique, la jeune chanteuse met sa formation académique au service d’une électro-pop vibrante. Une intensité qu’elle déploie lors de ses concerts où, en interprète habitée, elle est plus éblouissante que jamais.


CLÉMENT BAZIN Avec son premier album, « Everything Matters », Clément Bazin réalise un doux rêve : repenser l’électro en y intégrant un instrument dont il est aujourd’hui indissociable, le steeldrum, et imaginer un pont entre ses genres de prédilection, le calypso, la soca, le hip-hop et le post-dubstep UK des années 2000, une synthèse entre Machel Montano, Jay Dilla, D’Angelo et James Blake. Entre rythmiques syncopées, distorsions de voix et beats entêtants, Clément Bazin imagine une électro aux textures tropicales et aux subtiles excursions soul, construite autour d’un steeldrum qui s’épanouit pleinement dans cette judicieuse alliance entre organique et synthétique.

FAKEAR Surprise ! Fakear rejoint la programmation avec un dj set pour conclure la première soirée du festival.

[dj set]
SÉBASTIEN FORRESTER [dj set] AMBEYANCE

Suivez-nous :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire