Rencontre avec Mila Dietrich au festival Marsatac

Le festival Marsatac se déroulait il y’a quelques mois à Marseille le temps d’un weekend. Pour cette édition, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands, en invitant une palette d’artistes internationaux et nationaux d’envergure à se produire sur scène.

Le public a également pu profiter de prestations inoubliables, grâce à une programmation musicale bien gérée et du fait que cet événement soit confortablement installé dans le célèbre parc de Boléry.

C’est en ces termes que nous avons pu nous entretenir un instant avec une des artistes programmés pendant le festival Marsatac. Mila Dietrich, véritable phénomène musical Underground, Dj, compositrice et chanteuse nous parle de la scène et de son projet musical à venir.

@Mila Dietrich

Bonjour Mila comment vas-tu ? Je vais très bien et toi Magmusic ?

Peux-tu te présenter ? Carrément, je suis Mila Dietrich, batteuse dans divers groupes de rock et punk pendant des années et par la suite je suis devenue compositrice et DJ..

Un parcours atypique ? Oui et non car de nos jours ça devient un peu la norme pour les artistes d’avoir plusieurs expériences diverses. C’est justement cette polyvalence qui permet de ne pas s’enfermer dans des catégories et de pouvoir explorer différents univers. Ce qui est mon cas.

Une envie de scène et de faire la différence depuis le début ? Oui, une grosse envie de monter sur scène de jouer, de composer et de partager ses moments avec un public. C’est toujours ça qui me motive.

@Studio Louche

Ton combat et ton engagement au côté de la communauté LGBTQ ? Je suis vachement impliquée dans la cause LGBTQ surtout dans mes chansons et mes sets en tant que DJ, je pense justement que la casquette d’artiste nous donne l’opportunité de pouvoir se faire l’écho des problématiques sociétales. D’ailleurs j’ai pu animer un set de DJ lors de la Pride cette année et c’était carrément génial car il y’avait cette ambiance mais aussi la possibilité de s’unir pour défendre une cause commune.

Ton univers musical et ton style ? On te décrit comme la petite fée de la scène underground et musique dansante. Mon style de musique n’est pas forcément à mettre dans une catégorie car comme je le disais ce qui me passionne c’est de pouvoir justement explorer différents genres et de me réinventer continuellement. J’ai pu faire des chansons au style punk rock et aussi underground et transcendantale. Mais par exemple sur mon prochain projet musical, je veux pouvoir explorer comme ces grands artistes tels que Beyoncé et Drake qui sortent carrément de leurs zones de confort et se permettent de proposer à leurs fans de la House et de la musique dansante.

 La réouverture du monde et surtout la reprise post covid ? La période de covid a été complexe pour moi car je me suis remise en question et j’ai dû me motiver pour retourner en studio. Je dirais que ça a du bon car j’ai repris le chemin du studio où j’ai pu travailler sur des compos. Mais comme la plupart des artistes je suis heureuse que le confinement soit terminé et qu’on puisse de nouveau aller à la rencontre du public sur des évènements comme le festival de Marsatac.

Ton nouveau projet ? En ce moment je viens de sortir deux chansons sur lesquelles j’avais bossé mais je compte retourner en studio avec en tête une sortie d’album fin 2022.

Tes réseaux sociaux ? Instagram Mila Dietrich

Et pour finir cette belle interview, peux-tu citer deux morceaux de ton projet qui te définissent en ce moment et que tu souhaiterais faire écouter aux lecteurs ? You shave saved me soon / Dark voices in my head

 Les informations des prochaines éditions du Marsatac seront disponibles sur le site internet du festival marsatac.com

Propos recueillis par Estelle Biyiha-Bikoi Journaliste reporter et images

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire