La programmation complète des Trans 2022

Après deux années logiquement perturbées, la programmation de cette édition 2022 incarne la réaffirmation de la vocation internationale du festival.

Ayom

Acid techno ouïghoure (None Sounds), songwriteuse rock australienne (Grace Cummings), rock maloya réunionnais (Mouvman Alé), psychédélisme colombien (Combo Chimbita), musiques de La Nouvelle-Orléans (79rs Gang), pop rock féroïen (Kóboykex) ou encore jazz américano-érythréen (Hermon Mehari feat. Faytinga), on retrouve à nouveau cette année des artistes de tous les continents. Et bien sûr aussi des groupes cosmopolites, comme Ayom qui rassemble des artistes du Brésil, d’Angola, d’Italie et de Grèce pour un voyage à travers les musiques des pays lusophones.

Medline – @Orlando Diaz Corvalan

Du groove ! On se déhanche sur les vagues funk orientales des Indonésiens Ali et des Israéliens Sababa 5 ; on découvre des sons hip hop hybrides avec les Suédois de Deki Alem, le DJ franco-chilien Medline et la Ghanéenne Jojo Abot ; en drill, on reçoit la sensation menace Santana ; côté jazz, on voyage avec la saxophoniste Muriel Grossmann et on découvre le tout nouveau show de Guillaume Perret. On retrouve également deux groupes rennais : Courtoisie (synth-wave) et Sir Greggo (rock). 


Enfin, sur le dancefloor, Big Kosmo del Mundo nous emmène faire un tour du monde ; le producteur anglais Kane West trifouille la house et l’electro comme personne ; DJ Haze prépare des sets rock intenses ; PLAISIR D’OFFRIR partage de belles découvertes rock, R&B et hip hop ; et enfin, Old Skool Nemo nous fera danser sur ses breakbeats en clôture de festival.

Côté club on retrouve : le voyage techno de la franco-brésilo-japonaise Akira ;  une création originale d’Agoria autour des nouvelles technologies et web3 ; les sons chauds de Célélé ; DJ Travella, représentant du singeli, ce style au carrefour des cultures arabes, africaines et indiennes ; le voyage dans la culture de la teuf anglaise de Saku Sahara ; Vanille, l’un des nouveaux noms les plus excitants de la scène française techno ; la house de Bellaire ; Asna nouvelle représentante de la scène afro-électro ; et enfin Bambi et ses sets cosmiques entre techno, house et trance.

Pour les amateurs de pop, rendez-vous avec Puuluup, les vibrations positives de l’Ukrainien SunSay qui fusionne en toute quiétude jazz, funk, neo soul et reggae. La bande de Dalle Béton sera présente avec un happening surprise chaque soir au Parc Expo, entre DIY et BTP, punk et électronique.

jeanne-bonjour @LiaGOARAND

La découverte et le partage de ces inépuisables richesses esthétiques et culturelles sont donc plus que jamais au cœur du projet artistique du festival, au même titre que le soutien aux nouveaux projets de la scène rennaise (Beau Bandit, Jeanne Bonjour, Mowdee, Sarakiniko, Tago Mago, Vicky Veryno…), une démarche fondatrice des Rencontres Trans Musicales dès la première édition de 1979 : du local à l’international, et réciproquement.

Au total, ce sont donc 83 artistes qui se produiront aux Trans Musicales du 7 au 11 décembre.

Crédit : “Patchwork” — Mademoiselle Sophie Photo : © J.M Salingue / Puuluup by Taavi Arus

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire