Feu vert pour un concert historique à Paris : le concert test « Ambition Live Again »

Ça y est le feu vert a été donné pour le premier concert test en France, qui se tiendra à Paris, tandis que la ministre de la Culture Roselyne Bachelot vient de déclarer que le concert test prévu à Marseille ne se fera pas et que celui de Montpellier aura bien lieu.


« Ambition Live Again » est avant tout une expérience scientifique pilotée par le PRODISS et l’AP-HP dont le but est d’évaluer les risques de transmission du virus SARS-CoV-2, responsable de la COVID-19, lors d’un concert à grande échelle en configuration jauge debout non distanciée, avec un public de volontaires portant des masques de type chirurgicaux, dans une salle fermée.


Ce concert, organisé par PROPDISS et les hôpitaux de Paris, avec des partenaires importants tels que la Ville de Paris, la Région Île-de-France, le Centre National de la Musique, la SACEM, le groupe Audiens, Abackstage, Alias, American Express, Aon, Corida, Crédit Agricole Franche-Comté, Crédit Coopératif, Crédit Mutuel, Deezer, Eau de Paris, Fnac, Greenroom, Kronenbourg SAS, Les Eurockéennes de Belfort, Live Nation, Malakoff Humanis, Marsh, Musilac, Oscar, Pernod Ricard France, Spotify, Vivendi, Weezevent, se dessine peu à peu.


Mais avant toute chose il convient de savoir ce qu’est le PRODISS ?
Eh bien il s’agit du syndicat national du spectacle musical et de variété : http://www.prodiss.org/fr.
Créé en France en 1984, le PRODISS est aujourd’hui le 1er syndicat patronal représentatif au niveau national. Il rassemble près de 400 entrepreneurs de spectacles : producteurs, diffuseurs, exploitants de salles, organisateurs de festivals, répartis dans toute la France et œuvrant dans le domaine des variétés et des musiques actuelles.
Leurs adhérents génèrent près de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit plus des 3/4 du chiffre d’affaires de l’ensemble du secteur du spectacle musical et de variété.
Ils sont à l’initiative de cette immense expérience côte artistique comme côte scientifique.
Le protocole sanitaire a, quant à lui, été mis au point par les scientifiques de l’AP-HP.
L’étude SPRING, promue par l’AP-HP et coordonnée par le Pr Constance Delaugerre du service de virologie de l’hôpital Saint-Louis, le Dr Solen Kernéis de l’équipe de prévention du risque infectieux de l’hôpital Bichat-Claude-Bernard et le Pr Jean-Marc Tréluyer de l’unité de recherche clinique Necker-Cochin, a été autorisée par le Comité de protection des personnes, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé et la Commission nationale de l’informatique et des libertés.
Ils ont d’ailleurs donné une conférence de presse virtuelle mercredi dernier.


Cet essai clinique randomisé consistera pour la 1ère fois en Europe à comparer le risque de contamination entre deux groupes de personnes, répartis de manière aléatoire.
Le dépistage systématique du SARS COV-2 dans les trois jours au maximum avant l’évènement va permettre de contrôler le risque de transmission et la génération de foyers épidémiques lors du concert.
Une centaine de « préleveurs » du dispositif COVISAN de l’AP-HP ainsi qu’une centaine de techniciens d’études cliniques seront présents durant ces 3 jours pour accueillir les volontaires.
Un protocole sanitaire sera appliqué pendant toute la durée de l’évènement, incluant le port du masque chirurgical en continu pour tous les participants, le renforcement de l’hygiène des mains ainsi qu’une ventilation optimisée de la salle.
Dans le cadre de cette recherche, un partenariat a été établi avec la société Datakalab, entreprise technologique française qui développe un outil d’analyse de l’image par ordinateur afin de mesurer les flux dans l’espace public, tout en respectant la vie privée.
Ce dispositif permettra d’obtenir des statistiques anonymes précises, objectives et actualisées sur le taux de personnes portant correctement leur masque (pas de masque, mal porté, bien porté) pendant toute la durée de l’évènement.
Donc pas question de baisser le masque même aux toilettes ?
Après vérification des critères d’inclusion et la signature du consentement éclairé, les candidats inclus devront s’engager formellement à respecter les règles du protocole encore faut-il être tiré au sort pour assister à ce concert et être dans le bon groupe.
L’ensemble de ces tests sera analysé par les équipes de l’AP-HP au sein de la plateforme « Broussais » de dépistage massif d’Ile-de France.
Enfin, l’étude évaluera pour la première fois dans un évènement culturel la faisabilité et l’acceptabilité de la nouvelle fonctionnalité TousAntiCovid, carnet inclus dans le futur pass sanitaire pour la vérification du test de dépistage à l’entrée. La notification des cas positifs après le concert pour ceux ayant activés le Bluetooth est un élément essentiel de la stratégie « Dépister-Tracer-Isoler » dans lequel l’étude SPRING s’inscrit.


Les premiers résultats devraient être disponibles fin juin 2021. Les résultats complets seront soumis pour une publication scientifique à un comité de lecture.
Donc cette fois, après quelques incertitudes, notamment le coût de l’opération qui est énorme, le ministère de la Santé va débloquer 800.000 euros, nécessaires pour la prise en charge des tests et le financement du personnel de recherche. L’organisation du concert aura un budget de 560.000 euros, avec des partenaires publics, comme la Ville de Paris qui met à disposition la salle de concert, et des partenariats commerciaux et mécènes.
Cela a été acté, le 29 mai prochain, le concert « Ambition Live Again » aura bien lieu à l’AccorHotels Arena de Bercy qui pour une fois n’ouvrira ni bar, ni espace de restauration dans son enceinte.


La tête d’affiche sera le groupe Indochine qui pour l’occasion a accepté de se produire sans cachet, un joli geste solidaire de leur part.
Nicola Sirkis a même déclaré chez Laurent Delahousse que non seulement, ils joueraient bénévolement mais qu’il allait investir personnellement de l’argent pour réaliser ce concert afin de donner le meilleur au public.

« On nous a proposé de participer à cette expérimentation scientifique inédite et nous nous sommes tout de suite portés volontaire, pour donner de l’espoir à tout ce secteur culturel, public, artistes, techniciens, les producteurs de spectacles, les festivals sinistrés depuis bientôt 18 mois afin que les tournées et concerts reprennent comme avant.
Indochine y jouera bénévolement, seuls les techniciens seront rémunérés. »


Dans un communiqué de presse, le PRODISS tenait d’ailleurs à remercier le groupe pour son engagement. Je les cite : « L’engagement du groupe aux côtés de la profession est la marque d’une volonté commune de voir les publics revenir prochainement dans les concerts. »
Etienne de Crécy, DJ et producteur français de musique électronique et de trip hop, qui a été nommé aux Victoires de la musique en 1998, ouvrira le concert.


Un public volontaire, composé de 7500 spectateurs cobayes, sera divisé en deux groupes pour participer à cette expérience. Il devra accepter d’être testé à plusieurs reprises et rester à la disposition des organisateurs une semaine après le concert.
Dans le même communique de presse, le PRODISS a tenu à clarifier les conditions de participation.
Au moment de leur inscription sur le site ambitionliveagain.org, les candidats s’engagent à correspondre aux critères d’inclusion. Ils s’engagent également à respecter le protocole scientifique de l’étude, et notamment à réaliser un test antigénique maximum 72h avant le concert, puis à rester mobilisés jusqu’au bout du protocole, avec un envoi de leur test salivaire sept jours après la date du concert. Ils s’engagent enfin à respecter les gestes barrières durant le concert (port du masque, utilisation de gel hydroalcoolique, etc.).
Tirage au sort et tests antigéniques en amont
Un tirage au sort, parmi l’ensemble des volontaires préinscrits sur le site, déterminera d’ici une dizaine de jours les 7500 participants retenus pour l’étude. Ceux-ci seront ensuite divisés en 2 groupes. Ainsi, 5000 chanceux assisteront au concert et 2500 autres serviront de groupe de « contrôle » mais ne verront pas le concert. Tous devront néanmoins se plier aux règles drastiques de cette expérience.
L’ensemble de ces 7500 candidats tirés au sort devra procéder à un test antigénique 3 jours maximum avant le concert-test. Ils seront ainsi contactés personnellement pour prendre rendez-vous à une visite d’inclusion d’une durée d’une heure environ. Cette visite à l’AccorHotels Arena de Bercy, au cours de laquelle ce test antigénique sera réalisé, devra impérativement avoir lieu mercredi 26 mai, jeudi 27 mai ou vendredi 28 mai 2021. A cette occasion, les critères d’admission à l’expérimentation seront vérifiés. Toute personne contrevenant au respect de ces critères ne pourra être admise à participer à l’expérimentation scientifique.
Deux kits pour collecter les prélèvements salivaires le jour du concert et à J+7 seront remis à chaque participant lors de la visite d’inclusion. A J+7 (+/- 1 jour), tous les participants (y compris au sein du groupe « contrôle ») devront renvoyer le prélèvement salivaire par la Poste via l’enveloppe T qui leur aura été fournie.
Les 7500 « tirés au sort » sont investis d’une mission capitale pour nous : en étant les pionniers de cette expérience sans précédent, ils œuvrent collectivement à redonner espoir à l’ensemble des acteurs du spectacle vivant.


Le président de PRODISS, Olivier Darbois conclut :
« Sans les connaître encore, nous leur sommes d’ores et déjà extrêmement reconnaissants, et cette gratitude va à l’ensemble des volontaires qui se seront inscrits, qu’ils soient tirés au sort ou non.
Tous les candidats auront un point commun : la fierté d’être les partenaires exclusifs de la renaissance du spectacle vivant en France. »

Il est vrai que l’on peut qualifier ce concert de véritablement inédit et historique d’ailleurs, outre les participants, personne d’autre n’y aura accès puisqu’il n’est pas prévu de retransmission radio ou télévisuelle, ni même sur internet.


Dans le clan des fans d’Indochine, la déception est grande puisque les conditions de participation sont très sélectives, par exemple, il faut avoir entre 18 et 40 ans, ce qui vu la longévité du groupe met de côté une grande partie des fans ayant largement dépassé l’âge prescrit et il faut habiter en région parisienne ce qui met tous les fans n’habitant pas Paris ou sa région hors-jeu.
Alors les petites querelles s’intensifient sur les réseaux sociaux puisque certains et certaines n’hésitent pas à donner des adresses parisiennes alors qu’ils vivent en Province la plupart du temps ce qui est vérifiable sur leurs déclarations d’imposition.
Certains ne voient ici qu’un prétexte à revoir leur groupe préféré spolié, à cause de la Covid-19, de leur tant attendue tournée anniversaire des 40 ans le « Central tour » reporté en 2022 et je gage que s’il ne s’agissait pas de leur groupe préféré, ils ne seraient pas tant à se précipiter sur le site des inscriptions.
Le charismatique leader d’Indochine connait bien ses fans, c’est pourquoi il a tenu à clarifier lui aussi les choses sur les réseaux sociaux.
Il a commencé par ameuter ses troupes en publiant sans aucune autre indication le logo de l’opération.
Ses fans rompus à ses petits jeux de devinettes (Nicola ayant pris l’habitude de parsemer des indices sur ses réseaux sociaux pour annoncer un évènement, un clip un concert ou une participation du groupe à un quelconque évènement) n’ont pas manqué de commenter le post énigmatique, allant chacun de son intuition.
Le lendemain, Nicola plus sérieusement, donnait la réponse et informait ses chers fans qu’il n’avait pas la main mise sur le concert test, ce qui signifie qu’il est inutile de le solliciter pour y assister.
Il a aussi voulu récompenser ses fans qui seraient dans le groupe 2 et ne verraient pas le concert en leur assurant qu’ils seraient tous invités au prochain évènement d’Indochine à la rentrée.
Espérons qu’ils ne seront pas 2000 !
Bref après Amsterdam et Barcelone au mois de mars dernier, voici donc le tour de Paris de se prêter à un concert test.
Gageons que les résultats seront aussi positifs pour la ville des lumières que pour les deux autres villes européennes.
Un concert sous haute surveillance sanitaire puisque le chef de l’état y assistera au même titre que la maire de Paris Anne hidalgo.


Une chose est sûre cependant le milieu du spectacle mais aussi les spectateurs sont plus qu’impatients de retrouver les concerts pas tout à fait comme autrefois du fait du respect des règles sanitaires en vigueur (masque, gel, etc.) mais enfin dans la communion tout de même.
Alors les résultats de cette expérience, nous mèneront-ils à un retour des concerts debout, des festivals et autres cet été ?
Nous vous tiendrons informé pendant toute la durée (avant, pendant et après) de cette expérience pionnière.
Soit dit en passant, tous les participants seront testés y compris Indochine et le dj Etienne de Crécy.

Critères d’inclusion à la recherche

–          Majeurs et âgés entre 18 et 45 ans

–          Absence de symptômes ou de contact avec personnes présentant un COVID depuis 2 semaines

–          Test de dépistage antigénique négatif dans les 3 jours avant l’expérimentation

–          Personnes ayant déclaré n’être porteur d’aucun facteur de risque de forme grave (critères HCSP du 29/10/2020)

–          Personnes ayant déclaré ne pas vivre sous le même toit qu’une personne porteuse de ces facteurs

–          Résidant en Ile de France

Critères de non-inclusion à la recherche

–          Test de dépistage antigénique positif dans les 3 jours

–          Personnes présentant des signes cliniques évocateurs d’une maladie infectieuse respiratoire

–          Personnes porteuses d’un facteur de risques de COVID19 sévère

–          Personnes vivant avec une personne présentant des facteurs de risque de COVID19 sévère

–          Personnes non affiliées à la sécurité sociale

–          Personnes ne pouvant supporter la station debout pendant le temps de l’expérimentation (environ 5h)

–          Personnes sous tutelle ou curatelle.

–          Femmes enceintes ou ne disposant pas d’un moyen de contraception efficace, sur déclaration orale.


Helena Mora

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire