Intensités maximales pour les 43es Rencontres Trans Musicales !

Mardi 21 septembre se tenait la conférence de presse des 43es Trans Musicales. À soixante-dix jours de l’ouverture du festival le 1er décembre prochain, ce moment fort a été l’occasion d’annoncer une grande partie des rendez-vous et concerts programmés dans le cadre de l’événement.

Chaque fin d’année, les Trans Musicales sont cette parenthèse miraculeuse, cette sorte d’utopie réalisée où la rencontre entre les musicien·ne·s du monde entier et les personnes venues les découvrir donne lieu à une célébration joyeuse de la découverte artistique et des émotions si particulières qu’elle véhicule.

Jean-Louis Brossard créateur et programmateur des Trans ©Richard Dumas

« C’est pourquoi nous sommes tellement impatient·e·s de vous y retrouver. Préparer une édition des Trans Musicales, cela revient pour nous à imaginer un espace-temps où les personnes pourront se sentir aussi vivantes, aussi libres, aussi pensantes, aussi sensibles, aussi dansantes, aussi ensemble, aussi… déconfinées que possible ! Il s’agit aussi de faire notre maximum pour que, une fois encore, l’attention que nous accordons aux personnes sur scène et à celles qui les écoutent et les regardent (souvent pour la toute première fois) nourrisse l’incomparable énergie qui portera la rencontre artistes-publics au plus haut point d’incandescence. » explique l’organisation.

Pour notre plus grand bonheur, la 43e édition du festival sera bientôt l’occasion d’en faire à nouveau l’expérience.Impatience, on vous dit…

Cette intensité va même jusqu’à s’exprimer dans les choix de programmation, puisque le millésime 2021 donne une place de choix à l’impact scénique et sonore du rock, qu’il soit surf, garage, psychédélique, prog, kraut, punk, post-punk, grunge, post-hardcore et même metal.

Mais au-delà des guitares saturées, une énergie explosive proche de celle du rock transpire également au sein de groupes mêlant musiques électroniques et instruments acoustiques, ainsi que dans la radicalité de certains artistes techno, hip hop ou afro-électro.

Arménie, Bénin, Canada, Chypre, Finlande, Indonésie, Islande, Japon, Madagascar, Nigéria, Turquie… Réunir à nouveau des artistes de multiples origines géographiques et culturelles (plus d’une trentaine !) peut sembler coutumier pour le festival, mais cela constitue en réalité un petit exploit en 2021. Et c’est surtout le gage d’une diversité des langues, des styles et des approches de la création musicale contemporaine internationale qui caractérise les Trans Musicales depuis si longtemps.

« Découvrir sur scène de nouveaux artistes et de nouvelles esthétiques musicales et les partager avec un public aussi large que divers sont les raisons d’être des Trans Musicales. L’année et demie qui vient de s’écouler n’a non seulement pas entamé notre détermination à atteindre ces buts, mais elle leur a donné un sens encore plus fort et plus profond.» interpelle le festival.

Plongez dans la programmation des 43e Trans Musicales ! Une playlist en cours qui promet de s’enrichir encore dans les jours à venir, avec l’annonce de nouveaux groupes programmés

Enfin, à notre époque qui semble parfois dire que la plus grande subversion est d’être réuni·e·s dans la joie et dans la danse, la programmation est aussi marquée par la présence d’artistes pop célébrant, chacun·e à sa façon, le bonheur simple d’être ici et maintenant, ensemble dans la musique.

Visuel : @KelseyBrookes2014 Photography Edward C.Robison III

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire