Le festival Bars en Trans approche à grand pas…

Le festival Bars en Trans va bientôt faire son entrée sur scène et cela pendant 3 jours du 8 au 10 décembre, dans 13 lieux et bistrots du centre-ville de Rennes.

L’occasion de faire la lumière sur la centaine de groupe qui se partageront l’affiche du festival. Coup de projecteur sur la dizaine de bretons qui concourent à l’affiche cette édition !

Food Fight (Rennes/ Soul & Beat)
Le bouillonnant quatuor puise sa powerpop dans l’énergie du punk des origines, la digne détermination de la classe ouvrière britannique et les harmonies des glorieuses 60’s.

Atrium @DR

Atrium (Rennes / Rock)
A travers la chaleur et la rage des deux chanteuses, Atrium bouscule l’ordre établi à travers des compositions pop/folk qui dévient fermement vers un rock progressif et libre.



Jarl Flamar & Olkan (Rennes / Techno Orientale )
Jarl Flamar & Olkan s’inscrit dans la grande tradition de la musique électronique onirique en mélangeant musique orientale et beats techno ou comment ramener un héritage dans la modernité des musiques d’aujourd’hui.


LBLK (Rennes / Néo Classique)
LBLK, c’est l’histoire de 2 sœurs rennaises qui rappent et chantent depuis l’enfance. Bercées par le gospel, la rumba congolaise, le r’n’b et le rap, LBLK pose avec fraîcheur les mots d’une jeunesse contemporaine.


Levitation Free (Saint-Brieuc / Dream Pop)
Levitation Free délivre un rock psyché digne des meilleurs crus de Tame Impala. Grand baroudeur et esprit libre, Sébastien Jamet a usé ses semelles sur différents continents avant de poser ses valises dans la meilleure ville de l’ouest : Saint-Brieuc.


Mick Strauss (Douarnenez / Rock)
Entre un Lou Reed qui serpente entre deux riffs poisseux et un Bowie errant dans une zone industrielle, Mick Strauss, ancien guitariste de Moriarty trace un chemin lumineux au milieu de bien sombres paysages pour notre plus grand bonheur.


Melaine Dalibert (Rennes / Classique)
Melaine Dalibert, signé sur le label Ici d’Ailleurs est un pianiste rennais connu pour ses interprétations de Philip Glass ou Terry Riley. Ajoutez à cela une réelle appétence pour les musiques sérielles et vous aurez la garantie d’un concert magique à mi-chemin entre technique classique et transe électronique.


Ô Lake (Rennes / Néo Classique)
Comme les pointillistes du XIXème siècle, Sylvain Texier illustre l’imaginaire de délicates harmonies claires comme une glaciale nuit d’hiver telle une aquarelle pianistique en demies teintes au rendu expressionniste.


Söwe (Rennes / Techno)
Issue du collectif rennais Turtle Corporation, Söwe nappe ses platines de grooves percussifs ensoleillés racontant sa propre version d’une musique dansante tropicale nourrie aux bonnes ondes des West Indies.


Abile & Tom Arkay (Rennes / collectif Chevreuil)
Toujours surprenant dans la construction de ses sets, Abile nous fait naviguer à travers un set Raw House, Deep House digne des plus belles heures de la house de Chicago. Tom Arkay est un DJ et producteur originaire de Rennes qui depuis plus de 10 ans partage sa vision de la House au travers de sets, bruts et festifs.


Hermann Lopez (Saint-Brieuc / DJ)
Cette DJ, bassiste aux talents multiples farfouille dans sa valise new-yorkaise pendant ses sets en quête du titre idéal.


Cœur de Meule (Saint-Brieuc / DJ)
Prêcheur de bonne humeur et de sonorités venues d’ailleurs, Louis aka Cœur de Meule est une invitation à la libération des corps et du cœur. Tout simplement.


Randy (Rennes / RAP)
Jeune pousse du rap made in France, Randy ne devrait pas tarder à faire parler de lui. Véritable concentré d’instrus plutôt classiques, Randy rappelle que non, tout n’est pas obligé de sonner comme de la trap, usant d’un flow hyper fluide et d’un sens de la punchline entre malice et énergie frontale. A suivre !

Bars en Trans s’applique depuis quelques années à améliorer l’expérience du festivalier aussi bien en facilitant la mobilité qu’en prônant l’ouverture d’esprit grâce à différents dispositifs mis en place par le festival :
• Une politique tarifaire abordable allant de 0€ à 15€ hors frais de location (tarif sortir!)
• Une application qui permet de connaître à intervalles réguliers les lieux où il reste de la place.
• Charte Act right : mis en place d’une signalisation avec la formation des équipes.



Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire