Matmatah en interview pour les 3O ans des Vieilles Charrues


Jusqu’au 19 juin le très chic magasin « Le Bon Marché » sur la rive gauche à Paris accueille sur scène des artistes qui viennent tous célébrer les 30 ans des Vieilles Charrues.


L’évènement intitulé « Un Air D’été » est en partenariat avec le festival Les Vieilles Charrues qui a accueilli depuis 30 ans la crème de la musique nationale et internationale.
Après avoir joué six fois dans ce festival mythique, le groupe brestois Matmatah ne pouvait pas ne pas être présent.


Et c’est avant de monter sur scène l’après-midi que je les ai rencontrés afin d’échanger  sur leurs impressions et leur carrière mais aussi sur cette époque compliquée, sur leur retour, leurs projets (une tournée en 2023 et un album presque achevé).

Ils se sont montrés pleins d’humour et de bonne humeur mais aussi de
profondeur humaine, car ce qui prédomine dans ce groupe c’est surtout
l’humain.


Je vous livre donc ici cet entretien sans filtre, réalisé dans dans le brouhaha d’un café parisien non loin du magasin historique fondé en 1852 par un homme sans emploi et presque ruiné, Aristide Boucicaut, qui devint le plus grand magasin du monde et qui révolutionna les mentalités des bourgeoises du troisième empire, il inspira à Émile Zola son « au Bonheur des dames ».


Ce que je vous livre ici, c’est la parole d’un groupe soudé qui ne s’encombre pas de chichis et met le public en avant, un groupe que j’ai appelé la « Tour Eiffel Brestoise » pour essayer d’expliquer un peu maladroitement, j’en conviens, pourquoi ils sont si importants en Bretagne, ce qui les a bien amusés.


À 21, h le groupe prenait possession du très élégant et distingué « Le Bon Marché » sous la structure métallique de Gustave Eiffel.

Le palais de verre dessiné par Louis Boileau autrefois vibrait à présent sous les guitares électriques du groupe pour un concert survolté nous transportant déjà en plein festival des Vielles Charrues et nous mettant comme le disait si bien Serge Gainsbourg « l’eau à la bouche »…pour leur prochaine tournée en 2023.

Merci à Matmatah pour cette belle rencontre, à toute l’équipe de l’agence EPHELIDE, au festival des Vieilles Charrues, Upton Park et au Bon Marché.


Helena Mora

Photographe : Christian Evrard

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire